Des bougies dangereuses pour la santé ?

Savez-vous vraiment ce que vous risquez quand vous allumez une bougie dans votre intérieur ? 

Les bougies à bas prix qu’on trouve dans tous les supermarchés libèrent des émanations dangereuses pour l’organisme [1] : 

  • Du benzène, classé cancérigène par l'Union européenne 

  • Du formaldéhyde, un gaz irritant pour le nez et les voies respiratoires 

  • De l’acroléine (dans les bougies parfumées), un irritant toxique pour les voies respiratoires 

La responsable de ces émanations toxiques est la cire bas de gamme qui est utilisée par la plupart des fabricants pour la fabrication des bougies. Cette cire est en fait de l’huile de paraffine, issue de la pétrochimie. 

Les bougies réalisées avec cette cire ont l’avantage d’être très peu chères mais, si elles sont utilisées trop fréquemment et dans des pièces mal-aérées, elles sont soupçonnées de déclencher des maladies respiratoires et même des cancers. 

Heureusement, des études ont démontré que les bougies en cire d’abeille ou en cire de soja ne libèrent pas de polluants [2]. 

Aussi, pour ne pas se priver du plaisir d’une belle flamme, je vous propose de réaliser vos propres bougies 100% naturelles. 

Recette numéro 1 : Une bougie de massage à la cire de soja

Les bougies à la cire de soja on l’avantage de fondre à très basse température, ce qui en en fait aussi des bougies idéales pour le massage. 

Pour la recette que je vous propose, il vous faudra de la cire de soja (européenne, de préférence) et des mèches de bougies en coton ou en bois. 

Première étape, on fait fondre la cire au bain marie. Puis, on verse le liquide dans des contenants en verre (pots de yaourt, par exemple) qu’on aura agrémenté d’une mèche, avant de le laisser sécher pendant 24 heures. 

Pour l’utiliser en huile de massage, il suffit d’allumer la bougie quelques minutes, puis de l’éteindre. Vous pouvez récupérer l’huile dans vos mains et débuter le massage. 

(la suite ci-dessous) 

Annonce spéciale

 
Réputé toxique, ce produit naturel est pourtant un trésor pour votre santé
 
Pas un jour ne passe sans qu'il soit dénoncé dans les médias, par des associations ou les Autorités. Et pourtant, des études ont révélé que ce produit naturel :
  • permet au sang de mieux irriguer le cerveau ; 

  • limite le risque de caillots sanguins ; 

  • diminue les douleurs cardiaques ; 

  • réduit le risque de décès par crise cardiaque 


Suite de la lettre de ce jour : 

Recette numéro 2 : La bougie traditionnelle à la cire d’abeille

C’est la bougie traditionnelle par excellence, celle que j’affectionne le plus. Elle a de multiples avantages, une belle couleur dorée, une odeur naturelle et une durée de diffusion bien plus longue que les autres. 

C’est aussi un produit très précieux car un apiculteur obtient 1 à 2 kg de de cire pour 100 kg de miel récolté. 

Pour réaliser une bougie à la cire d’abeille, il faut de la cire d’abeille, des mèches de bougies en coton ou en bois et 10-20% de l’huile végétale de son choix. 

Première étape, on fait fondre la cire d’abeille au bain marie. Puis on ajoute l’huile végétale de son choix, en mélangeant bien. Si le mélange se solidifie trop vite, on n’hésite pas à le remettre au bain marie quelques minutes. Puis on verse le liquide dans des contenants en verre (pots de yaourt, par exemple) qu’on aura agrémenté d’une mèche et on laisse sécher pendant 24 heures.

Comment faire la différence entre une bougie naturelle et une bougie de paraffine ?

Il est très difficile d’identifier les ingrédients utilisés pour la fabrication d’une bougie de supermarché. Souvent, il n’y a même pas d’étiquette pour indiquer la composition. 

Par précaution, éliminez d’office les bougies chauffe-plat vendues par lot et importées de pays qui ne sont pas soumis aux mêmes normes que celles des fabricants français. 

Vous pouvez très facilement vous procurer des bougies de très bonne qualité dans les magasins biologiques. Là, les étiquettes affichent les ingrédients utilisés, Hydrogenated soybean oil pour la cire de soja ou Cera alba ou Beeswax pour celles fabriquées avec de la cire d’abeille. 

Une histoire vieille de 3000 ans avant J.-C

Les Égyptiens ont été les premiers à fabriquer des bougies en 3 000 av. J.-C. On raconte même qu’un chandelier a été découvert dans la tombe de Toutankhamon. 

Les Romains avaient, eux aussi, une recette très simple pour réaliser leurs bougies. Ils plongeaient un papyrus roulé plusieurs fois dans de la cire d’abeille. 

Plus proche de nous, une pratique chrétienne qu’on appelle « la bougie de l’Avent » consiste à brûler chaque jour avant le 24 décembre, une bougie graduée au moment du dîner [3]. 

Depuis des millénaires, les bougies adoucissent nos intérieurs. De leur lumière bienveillante, elles illuminent nos événements importants, nos instants romantiques, développent nos sens et ritualisent notre quotidien. 

Allez-vous vous lancer dans la fabrication de bougie ? Si oui, sentez-vous libre de déposer un commentaire en partageant votre expérience. 

Je vous souhaite une journée lumineuse. 

À très vite, 

Audrey Delacourt 





Publications recommandées : 



Invitation exclusive : Découvrez votre invitation non-transmissible -réservée à EWILLIAM13090@gmail.com 

Le Docteur Jean-Paul Curtay
, spécialiste qui assure la rédaction des Dossiers de Santé & Nutrition, est un des experts de nutrition et de biologie du vieillissement les plus connus du public francophone. 
Médecin de renommée internationale, il est un pionnier de la nutrithérapie.  

Rejoignez vous aussi le cercle des abonnés aux Dossiers de Santé et Nutrition. Plus de détails ici.

Résistance : Libérez-vous des lobbies agro-alimentaires et pharmaceutiques grâce à Alternatif Bien-Être, le journal de référence de la santé naturelle, à découvrir dans cette vidéo

Arthrose : A condition d’ouvrir son esprit, les résultats de l’approche énergétique contre l’arthrose peuvent être STUPEFIANTS. Et littéralement changer la vie des personnes qui souffrent de douleurs articulaires. Rendez-vous ici pour en savoir plus

  





Si vous souhaitez commenter cet article, je vous invite à le faire ici 



Pour être sûr de bien recevoir La lettre Beauté au Naturel sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante 



Si vous n'êtes pas encore abonné à La lettre Beauté au Naturel et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement, inscrivez-vous ici 

Si vous pensez que ce message pourrait intéresser un ami ou un proche, n'hésitez pas à le lui transférer par email (utilisez la fonction "transférer ce message" dans votre boîte de messagerie électronique). 

Pour partager cet article, vous pouvez utiliser l'un des réseaux sociaux suivants : 

   


[1] EXPOSITION AUX POLLUANTS EMIS PAR LES BOUGIES ET LES ENCENS DANS LES ENVIRONNEMENTS INTERIEURS 

[2] Romantic, candle-lit dinners: An unrecognized source of indoor air pollution 

[3] Geddes, Gordon; Jane Griffiths. Christianity. Heinemann. p. 89. ISBN 0-435-30693-6 




Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.